Rechercher
  • Floriane Tanneur

L’apiculture en France

Bien plus qu’une profession, un bio indicateur non négligeable de la santé des écosystèmes


L’ONF a recensé en France 865 espèces d’abeilles, dont la plus connue est l’abeille domestique à miel Apis mellifera.

Les abeilles, sauvages ou domestiques, vivant de façon solitaire ou en colonie ont toute un triste point commun, celui d’être en voie d’extinction.

Une fois cet état de fait posé, le rôle des apiculteurs dans le suivi de la bonne santé des populations domestiques et sauvages semble alors évident et de toute importance.




"L'ONF a recensé en France 865 espèces d'abeilles, toutes ayant pour point commun d'être en voie d'extinction"




Si les abeilles font partie des insectes pollinisateurs, elles n’en sont pas pour autant les seuls : guêpes, papillons, moustiques, mouches, syrphes, cétoines dorées, trichies communes, œdémères nobles, etc jouent également un rôle d’agents pollinisateurs essentiels à la reproduction de nombreuses espèces végétales.

Ainsi, la vérification de l’état de santé des colonies d’abeilles domestiques permet par extension celle des populations des autres pollinisateurs.

L’apiculteur, bien plus qu’un agriculteur permet un suivi précis de l’état de santé de la biodiversité des écosystèmes dans lesquels évoluent ses colonies.


A ce titre, je suis durant une année, Nicolas ComteLes abeilles de Nicolas, un apiculteur transhumancier, passionné par les abeilles qui pratique une apiculture à taille humaine, bien loin de toute mécanisation et plus respectueuse du bien être de ses ruches. Transhumancier, il déplace ses ruchers dès que le printemps est installé au gré des floraisons, des monts du Forez, en passant par le Pilat, la Drôme provençale ou les montagnes du Queyras d’où il est originaire.

Mon travail photographique porte sur l’illustration des gestes de l’apiculteur, les paysages dans lequel se déplace ce transhumancier ainsi que l’environnement de ses abeilles.

Mon travail photographique a pour objectif d’illustrer et de valoriser par la photographie les gestes techniques de l’apiculture ainsi que de magnifier cette profession d’une grande importance et surtout ceux qui la pratique avec passion et respect.


Mais au travers de ce travail, j’en profite également pour illustrer une partie de cette faune et flore qui compose les écosystèmes qui abritent les insectes pollinisateurs, dont les abeilles. Le suivi de l’état de santé des colonies d’abeilles apparaissent alors comme des bio-indicateurs précieux : là où les colonies d'abeilles domestiques s'effondrent, ce sont d'autres espèces végétales ou animales qui disparaissent progressivement ou brutalement.

Des clichés de paysages compléteront progressivement ce tableau afin de passer d’un univers microscopique à macroscopique, dans lequel l’homme tient toute sa place lorsqu’il l’occupe en parfaite symbiose.


J’en profite pour remercier chaleureusement Nicolas pour son accueil, sa bonne humeur et sa gentillesse. Il m'a accueillie avec bienveillance et enthousiasme pour la réalisation de ce projet et je le remercie également d’avoir partagé avec moi ses connaissances et sa passion pour l’apiculture et les abeilles.

Crédit photo Nicolas Comte


Retrouvez le reportage photographique complet ici :


30 vues

© 2019 Floriane Tanneur Photography

Photographe professionnelle indépendante

France & International | Particuliers & Professionnels